MAIRIE DE JONS

Bienvenue sur le blog de la Mairie de Jons

 
  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

lettre ouverte au Préfet concernant l’aire de repos des gens du voyage 6 janvier, 2010

Classé dans : aire gens du voyage — mairiejons @ 17:22

                                                                                  Monsieur le Préfet de Région

                                                                                  Préfecture du Rhône

                                                                                   Jons, le 23 Décembre 2009

Monsieur le Préfet,

Par la présente nous tenons à revenir sur l’implantation de l’aire de grand passage prévue en limite de notre commune, au ras des infrastructures existantes ou à venir (comme le CFAL devant longer l’autoroute A432 et le TGV).

Lors de  notre dernier conseil municipal l’étonnement a été grand lorsque nous avons pris connaissance de la décision de la Communauté de Communes « Porte Dauphinoise de Lyon Satolas » de finaliser cette implantation sur la commune de Villette d’Anthon.

En effet, nous avons du mal à accepter le peu de respect de la personne humaine démontré dans ce choix, à savoir mettre une aire de grand passage en pleine zone non constructible de PEB, avec une fréquence élevée d’avions aux heures de pointe. A ces nuisances aériennes, s’ajoutent le passage de nombreux TGV, et le trafic croissant sur l’autoroute, ainsi qu’à venir près de 200 trains par jour qui fréquenteront la future ligne de fret, sans compter l’éloignement de l’école de plus  de deux kilomètres.

Le tout sans respect des réglementations qui stipulent l’interdiction de toutes constructions nouvelles à moins de 100 m de l’axe  d’une autoroute (article L 111-1-4 du code de l’urbanisme) et à moins de 300 m d’une ligne SNCF.

Que dirons-nous aussi quand un accident dramatique se sera produit, parce qu’un enfant sera allé jouer trop près de toutes ces voies ?

Nous en  appelons à votre bon sens et à votre analyse, pour anticiper sur des dangers prévisibles et à risque élevé, facilement évitables.

Nous pourrions tous regretter dans l’avenir le moindre incident, parce qu’une commune a rejeté une communauté loin de son emprise, et a dévié de sa responsabilité qui est de leur offrir la possibilité d’avoir un minimum de sécurité et de confort lors de ses étapes de voyage.

                                                                            Pour le Conseil Municipal

                                                                             Le Maire

                                                                             Claude VILLARD,

 

 
 

La Puce à l'Oreille |
montigny mafia |
amorocan andiana weblog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rallyevoiture
| Le Burkina Faso,Le pays des...
| Un citoyen lambda ose s'exp...